Aucun élément dans la barre supérieure

Paix Harmony
Magnétisme , Reiki, Soins Énergétiques, Guidance carte, Communication animale, coaching spirituel, formation aux degré reiki

Aucun élément dans la barre supérieure

Magnétisme , Reiki, Soins Énergétiques, Guidance carte, Communication animale, coaching spirituel, formation aux degré reiki

Le deuil

03 Oct 2022 Paix Harmony

Le deuil

 

Dans notre société la mort est complètement tabou, alors que l’on sait tous,  qu’il y a bien deux choses inéluctables dans notre vie : la naissance et la mort. Dans certains pays on fête même l’anniversaire de la mort, car la mort n’est pas une fin pour ces peuples mais bien un changement d'état, un passage.

En Occident, nous vivons la plupart du temps dans une croyance non avouée, mais qui cependant reste profonde. La croyance d'être immortel sur terre. Pourtant, nous sommes tous touchés par la mort un jour ou l’autre. Et notamment à travers la disparition d’un être cher. Tout d’un coup notre monde s’écroule. On ressent comme une bombe à l’intérieure qui éclate, une émotion violente qui nous submerge, comme si on prenait conscience à cet instant que, oui cela n’arrive pas qu’aux autres...Oui nous sommes mortels sur cette terre, oui tout peut s'arrêter du jour au lendemain, oui nous les verrons plus, du moins dans cette vie.

Le fait de l'appréhender autrement nous permettrait de moins en souffrir, d’être plus conscients de l’instant présent et d'apprécier nos moments heureux. J’ai commencé assez tôt par m’en rendre compte. D’abord à la perte de ma grand-mère paternelle à l'âge de 13 ans. Cet événement m’a dévastée, cette prise de conscience m’a sûrement préparé et aidé à ce que j’allais vivre bien plus tard.

Ce n’est pas un hasard non plus si j’ai commencé à m'intéresser à la spiritualité très jeune.

Puis ensuite, je me suis mise à lire des livres qui parlaient de cette mort. Comme les livres “La vie après la vie” de Raymond Moody, ”Le livre tibétain de la vie et la mort” de Sogyal Rinpoché

 ainsi que des livres d’Elisabeth Kubler Ross et plus tard des livres du docteur Charbonier.

Je suis persuadée que la mort n’est pas une fin en soi; elle s'arrête certes, sur Terre, mais elle continue ailleurs.

C’est à l'âge de 28 ans que j’ai perdu mon père et cinq ans plus tard, ma mère.

Ce qui est surprenant, c’est que j’ai eu l’impression que l’univers me protégeait et m'envoyait des messages pour me préparer pour que ce soit moins douloureux.

Je me rappelle d’un rendez-vous chez une voyante qui me connaissait suffisamment pour m’annoncer la mort de mon père à venir, car en général elles ne le font pas. Elle savait que je supporterai cette annonce et qu’elle était nécessaire pour que je me réconcilie avec lui. J’ai pu valider cette hypothèse, car elle ne m’a jamais rien dit au sujet de ma mère qui peu de temps après allait tombé malade.

Nous étions en froid avec mon père à cette époque. En sortant de chez elle, je l'ai immédiatement appelé, sentant au plus profond de moi que ce n'était pas négociable. Trois mois après, il disparaissait d’un infarctus. Le jour et à l’heure de sa mort , je baignais mes enfants lorsque ma fille de 4 ans s’est mise à hurler comme une crise de panique. Elle avait l’impression qu’elle ne respirait plus et je l’ai sortie immédiatement du bain. J’ai su le lendemain qu’il était décédé à cette heure là.

Le choc a été moins violent que pour le décès de ma grand-mère, j’ai été plus ou moins préparé, grâce aux messages que j’avais reçu précédemment. Je n'ai pas ressenti ce grand choc fulgurant causé par la surprise, je savais, je me sentais triste mais moins en souffrance.

Pour le décès de ma mère cela a été plus difficile car j’avais une relation très fusionnel avec elle. J’ai reçu un message, cette fois directement en moi, comme une forte intuition à l'instant de l’annonce de sa maladie : “elle allait mourir de ce cancer”. Mais l’univers m’a laissé du temps pour que j'accepte son départ, car après une rémission de 5 ans elle est partie 9 mois plus tard.

L'univers m’a réservé d'autres surprises bien des années plus tard, puisqu’il y a  3 ans, j’ai vécu des expériences qui m’ont fait grandir et je remercie ces personnes qui m’ont fait confiance. J’ai commencé à avoir lors de mes soins des contacts avec les défunts sans que je demande quoique ce soit. J’avais déjà reçu des signes de mes parents auparavant, mais là je passais à quelque chose de différent.

Les défunts venaient donc me transmettre des messages pendant ma séance de Reiki. Des messages clairs et précis, et que je pouvais vérifier avec les personnes. Ces expériences m’ont permis de valider mes croyances, et ensuite aider ces personnes à faire leur deuil par un  long travail d’acceptation et de guérison intérieure.

Pendant toute cette  période, étrangement, j’ai commencé à recevoir que des personnes vivant des deuils, puis tout à coup j’ai reçu successivement des mamans comme si je devais absolument passer par cette étape, on ne me  donnait  pas le choix.

Je les ai surnommé mes guerrières, car pour moi survivre à un deuil d’enfant est une épreuve extrêmement douloureuse, je pense la plus dure d’une vie, certainement l’une de mes plus grandes peur...Ces mamans  m’ont appris une grande leçon de résilience et de courage et j’en suis extrêmement reconnaissante.

Depuis peu je me suis mise a contacter gratuitement, en canal pure sans support, des défunts, à la demande de leurs proche,  je remarque que cela fonctionne tout aussi bien, que lorsque je les captais pendant mes séances Reiki.

Je vous proposerez prochainement des séances, car pour le moment j'affine mon apprentissage.

Gardez en vous cet espoir qu'ils sont toujours là auprès de vous, j'en suis persuadée et j'en ai régulièrement des preuves.

 


Derniers articles

Réincarnation animal

Le deuil

Le taux vibratoire

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion